Les 5 éléments essentiels à maîtriser lorsque l’on candidate

Les 5 éléments essentiels à maîtriser lorsque l’on candidate

Ce mois-ci on s’était dit qu’on allait essayer de vous donner envie de prendre des risques et de réaliser vos rêves… Ça c’est la partie sexy et vendeuse de l’iceberg. Oui parce que vous imaginez bien que ça ne se fait pas tout seul et surtout que vous n’êtes pas tout seul (Bah ouais, 6 millions à chercher du boulot + les personnes en reconversion … Ça commence à faire du peuple !). Alors si vous souhaitez changer de métier ou de secteur d’activité, il va falloir se démarquer. Mais avant cela, avant de se lancer dans une opération séduction version ressources humaines, il vous faut avant tout bien maîtriser les essentiels du recrutement. C’est là que j’interviens.

Photo libre de droit de Tom Holmes 

JE DÉCOUVRE

Comment être impeccable en entretien quand on n’aime pas repasser ?

Comment être impeccable en entretien quand on n’aime pas repasser ?

Après l’article de Laura sur son partage d’expérience d’auto entrepreneur, c’est à mon tour de ressortir ma plume ! Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut que je vous explique rapidement comment j’en suis venue à vous faire cet article. Pour cela, repartons du début.

LIRE PLUS

Travailler à la maison ou comment trouver sa place chez soi ?

Travailler à la maison ou comment trouver sa place chez soi ?

Hello les copains !

Cet article va en intéresser pas mal d’entre vous parce qu’il faut savoir qu’en France nous sommes un peu plus d’1 million d’auto-entrepreneur !!! (Génial ! On se couchera moins bête ce soir).

Alors de quoi va t-on parler ici ? Nous allons parler (enfin surtout moi en fait) du statut des auto-entrepreneurs, des démarches pour le devenir, des aides qui existent pour se lancer. Vous l’avez compris une première partie assez théorique mais ultra importante lorsque l’on veut sauter le pas. Et ensuite nous allons aborder la partie que j’ai nommé « Réussir à s’organiser », « Easy ! » vous avez dit ? Mouahah… Et bah non ! La plus difficile pour moi encore aujourd’hui après un an d’indépendance.
Allez j’vous raconte tout en dessous.

LIRE PLUS

Quand je serai grand je serai …

Quand je serai grand je serai …

« Qu’est ce que tu veux faire plus tard ?  » On ne compte plus le nombre de fois où on a du répondre à cette question sur une moitié de feuille blanche à partager avec son voisin la première semaine de septembre. Et puis le jour où vous quittez les bancs de l’école, où vous grandissez, cette question qu’on vous a posé pendant 18 ans disparaît complètement de votre vie. Comme si devenir adulte signé la fin de vos rêves, de vos aspirations les plus secrètes, de ce que vous auriez aimé faire ou tester. Et à la place de cette phrase toute mignonne, on vous demande :  » Pourquoi t’as pas de CDI ? « ,  » Quand est-ce que tu demandes une augmentation ? « ,  » Pourquoi tu ne fais pas un métier normal ? « … Une corde pour la table 10 s’il vous plait ! C’est souvent à ce moment là que prend tout son sens cette phrase mythique que chaque parent a sorti au moins une fois à ses enfants  » Plains toi, plains toi, tu verras quand tu seras grand  »

Pourtant, on a la chance aujourd’hui de vivre dans un monde où tout est possible dés lors qu’on a la volonté, l’ambition et le soutien nécessaire pour y arriver. Des médecins deviennent restaurateurs, des commerciaux deviennent fermiers, des étudiants deviennent entrepreneurs !  Le slogan de notre siècle pourrait être  » Be yourself ! »

Alors en ce mois de septembre, en cette semaine de rentrée des classes, nous avons envie de vous le demander une nouvelle fois, de vous partager nos expériences professionnelles, de vous apportez quelques conseils et peut-être de vous donner envie de faire ce dont vous rêviez. Alors…

Qu’est-ce que vous voulez faire
quand vous serez plus grands ? 

Un matin d’été

Un matin d’été

Alors que vos cheveux sont en bataille, votre pyjama de travers, vos yeux taille XS et votre haleine … (Gardons le mystère !), vous partez à sa rencontre : vous ouvrez la fenêtre puis le volet et ressentez cette brise fraîche si familière et apaisante après une nuit caniculaire. Et là, face à l’horizon, l’aube vous offre un magnifique ballet de couleurs, de parfums et surtout ce silence… Un moment de sérénité absolu où peu importe ce qu’il s’est passé hier, tout est oublié. On se relève et on prend un nouveau départ : Carpe Diem comme dirait l’autre !

Nostalgie, énergie, mélancolie, volonté, ambition, bien plus que des émotions, le matin est une véritable invitation au partage, à la joie et parfois même à la folie. Autour de la table, toute la famille se retrouve pour célébrer généreusement le début de cette journée. Du sucré au salé, du bacon au petit pain au chocolat ( et pas chocolatine non d’une pipe !! ), toutes les saveurs sont les bienvenues. Côté salle de bain, ça se prépare « Oui chéri, je n’en ai que pour 10 minutes. Je me dépêche ! » 45 minutes plus tard vous vous retrouvez brosse à dents à la bouche armée de votre sèche cheveux et pas encore maquillée. Forcément, les 20 minutes d’Insta passées sur vos toilettes n’aident pas à être en avance… Et pendant que tout le monde s’active à la maison, votre double part tranquillement promener Toutou alors que Minou lui préfère s’étirer et s’étendre de tout son long devant la porte de la salle de bain histoire d’ajouter une petite cascade à votre début de journée.

Bref, vous l’aurez compris, ce mois-ci on vous parle du matin ! Au-delà du fait qu’il est fondamentalement notre parenthèse préférée, il nous semblait primordial de mettre à l’honneur ce seul et court moment durant lequel on ne transpire pas comme des éléphants ! #canicule

Rendez-vous cette semaine pour le premier article.

FINI LE PROZAC , BONJOUR OENOBIOL !

FINI LE PROZAC , BONJOUR OENOBIOL !

Grisaille, humidité, pluie, orage, vent… Bref, on ne vous apprend rien, depuis plusieurs semaines on accumule une météo des plus défavorable ! Voyons le côté positif, au moins pour une fois, toutes les régions sont sur le même pied d’égalité (petite victoire personnelle à la capitale: 2 degrés de plus que dans le sud ! Wouhou , merci la pollution). 

Et un matin, un matin comme les autres où vous avez cet espoir que votre appli météo vous annonce 27 degrés et un ciel bleu javel , et bien ça y est , votre rêve est exaucé : vous avez les cinq soleils et avec ce sentiment de remporter le jackpot.

Puis d’un coup, tout se chamboule dans votre tête : qu’est ce que je vais manger ? , j’ai pas sorti mes fringues d’été, faut que je me fasse un gommage, j’ai plus de monoï … et j’ai pris 3 kilos!
Oooooooookay on se détend. Chez Cœur d’artichaut on s’est donné la mission ce mois-ci de vous accompagner dans la préparation de cet été 2018.

Restez connectés !